CONCLUSIONS

Le projet a eu beaucoup de mal à démarrer par manque de financement. Il faillit même ne pas voir le jour. Beaucoup de batailles, d’appels téléphoniques, de découragement…. Convaincus de l’intérêt pédagogique du projet, de sa dimension fédératrice, et de son ancrage dans les problématiques environnementales actuelles, le collège ne nous proposant aucun financement, et n’ayant pas pu, du fait du calendrier déposer le projet au conseil général en juin 2016, nous avons décidé avec mon collègue de science physique de prendre l’intégralité de nos budgets de sciences soit environ 1200 euros.

Mais au terme du processus, en juin 2017, nous pouvons dire que nous sommes fiers du travail accompli par et les enfants.

Le fait de travailler sur un même sujet, dans plusieurs disciplines en même temps, a donné du sens aux enseignements. Les élèves se sont totalement investis dans le projet et se sont montrés toujours très enthousiastes. Aucun élève n’est resté en dehors du parcours. Tous ont adhéré et tous ont véritablement travaillé et appris sans contrainte.

Chacun a trouvé son compte. Tous n’ont pas appris les mêmes choses en même temps mais tous ont avancé en fonction de leurs capacités.

En science nous n’avons pas eu recours à l’évaluation chiffrée. La qualité des productions réalisées par les enfants témoignant de l’assimilation des notions.

Aujourd’hui la plus belle récompense pour ces enfants qui ne croyaient pas en eux,  n’est pas une note, mais de voir (par l’intermédiaire du blog) la qualité de ce qu’ils ont produit, de savoir au travers des « like » et des commentaires sur le blog que leur travail est lu et apprécié et de constater que leur travail a servi de base à l’élaboration d’un sujet de brevet blanc pour les 3ème du collège Lapierre.

De plus le fait d’œuvrer ensemble autour de la cause du saumon a développé chez eux une belle cohésion et un beau sentiment de fierté.  Enfin, il a été très agréable pour les enseignants de travailler avec des élèves, investis, motivés et heureux de venir en classe pour accomplir la mission qu’ils s’étaient donnée : participer à la sauvegarde d’une espèce et sensibiliser le public à cette cause.

Le projet a également permis de balayer l’ensemble des domaines du socle commun de connaissances de compétences et de culture dont cette nouvelle partie que constitue l’E.M.I (Education aux Médias et à l’Information).

 

 

 

Publicités

3 commentaires sur “CONCLUSIONS

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :