Le projet et l’ancrage dans les programmes.

Établissement : collège Georges Lapierre. (REP +)

Enseignante porteuse du projet : Mme Rosset (Sciences de la Vie et de la Terre).

 Matières impliquées dans le projet : SVT (Mme Rosset),  Physique (M. Djelidi), Français (Mme Dartiguelongue),  Arts plastiques (Mme Barthélémy), Anglais (Mme Tartas)               

Partenaire : Association MI.GA. DO. Migrateurs GAronne DOrdogne. (Adresse : Promenade du barrage 24100 Bergerac. 05 53 73 00 73  )

Point de départ du projet : Le saumon atlantique remonte nos rivières depuis la préhistoire. Mais aujourd’hui il est en voie de disparition.  Pourquoi ? Quelles solutions ? Comment agir ?

 Objectifs :

  • Mettre les élèves en situation de démarche d’investigation, sur le terrain et en classe : rencontres avec les acteurs de l’association Mi.Ga.Do, sorties de terrain, expériences réalisées en classe et actions de terrain.
  • Faire participer les élèves au programme de sauvegarde et de restauration du saumon. Comment ?
    • En pisciculture : féconder les ovules de saumons femelles avec la laitance des mâles (géniteurs capturés au niveau des barrages) pour obtenir des œufs de saumon.
    • En classe : Élever ces œufs en incubateurs les amener à éclosion et les faire grandir jusqu’au stade tacon.
    • Sur la rivière Dordogne : relâcher les saumons (élevés en classe) en milieu naturel afin qu’ils puissent faire leur migration vers l’océan atlantique.
  • Aborder au travers du projet une grande partie du programme de S.V.T. et de Science Physique.
  • Développer des compétences linguistiques (Français et Anglais) et artistiques (arts plastiques)
  • Développer une conscience écologique : responsabilité humaine – environnement.

 Production finale : BLOG.  https://saumonatlantique.wordpress.com   Ouvrir le blog de préférence avec Mozilla Firefox

Tous les articles du blog sont entièrement écrits par les élèves.

  • Soit par le groupe classe entier, l’écrit  est alors produit en dictée à l’adulte. Les articles sont alors signés: « collectif Tintagel ou Merlin. »
  • Soit en en petits groupes, pour les comptes-rendus d’expériences en sciences.
  • Soit individuellement lors de cours de français quand il s’agissait de raconter ce qu’ils ont appris, vu et vécu en sortie ou en cours d’anglais quand il s’agissait de travailler sur les espèces en voie de disparition.

Besoin : Financement : 1225 euros pour les deux sorties : Bergerac et Saint Cyprien.

Pour voir les liens du projet avec les programmes CLIQUEZ ICI !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :